Une maison de la photo ?

Img 2015

Quand l’Est Républicain parle de la photo, cela donne une double page intérieure, riche en actualités (édition du samedi 15 février 2020). Mode Ouverture y est même cité, avec une mise en avant du travail réalisé par ses bénévoles dévoués. 

En 4 années d’existence, Mode Ouverture a présenté plus de 35 expositions photo à Audincourt avec le soutien constant des édiles, dans de superbes « Maisons » (le Centre d’Eveil aux Arts plastique, l’Espace Gandhi, la Filature). C’est près de 130 photographes amateurs et professionnels qui ont pu faire découvrir leurs images à un public toujours plus nombreux. N’oublions pas la première résidence d’artiste courant 2018-2019 réalisée par Rainer Giacomelli, qui lui a permis de publier son livre photo intitulé « Audincourt en autobus », la venue du photographe Italien Emanuele Serraino (Rome), les conférences de Sam Coulon, de Thibaut Froehly, les visites privées d’expo qui font le plein à chaque fois. Les 1, 2 et 3 mai prochain, le Festival Photo Mode Ouverture accueillera 44 photographes, venus de toute la France, pour nous présenter leurs images dans 4 lieux scénographiés avec soin.

Mode Ouverture dispense aussi des formations adaptées à tous les niveaux de pratique, par le biais d’une Masterclass et d’une école photo. Tout au long de l’année, c’est près de 50 personnes qui suivent nos cours.

Nos bénévoles travaillent d’arrache pied sur de nombreux projets, avec deux constantes : ne pas faire payer les photographes pour exposer et assurer la gratuité des entrées pour les visiteurs. La photographie est un médium populaire et l’accès à la culture pour tous un droit fondamental ! C’est notre crédo et celui de tous ceux qui nous soutiennent.

Alors, si « la maille reste limitée » comme l’écrit le journaliste de l’Est Républicain dans son billet, il se passe toujours quelque chose côté photo à Audincourt et le grand public l’a bien compris. La distance n’est pas un frein pour celui qui a envie de découvrir, de se cultiver, de s’informer. Nos visiteurs viennent des Vosges, d’Alsace, du Territoire de Belfort, de Suisse, de Bourgogne et même de Besançon. Le co-voiturage est à la portée de tous, afin de limiter les frais et notre empreinte carbone. C’est ce que nous prônons chez Mode Ouverture, lors de nos déplacements dans les expositions que nous allons visiter dans toute la France.

Alors, loin des temples qui enferment, oui à une Maison de la Photo ouverte sur le monde qui l’entoure, axée sur la transmission des savoirs, sur l’éducation du regard des publics de toutes générations et acteur de lien social. Oui, à une « Maison de la photo » qui offre à son public de l’émotion, de la satisfaction, des moments hors du temps, ceux dont on a tous tellement besoin.

Alors, une Maison de la photo… ? Chiche !