Zoom sur... Francine KOELLER (mars 2018)

Francine Koeller est une photographe Bisontine. Pour ce mois qui célébrera l’arrivée du printemps, elle nous présente une symphonie colorée en sol fleuri. Tout un programme…

Lien vers le site internet   http://francinekoeller.wixsite.com/francinekoeller

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Francine, je suis bisontine de naissance puis de choix,  et avec la photographie, je m'applique à faire émerger et à montrer la beauté de ce qui nous entoure. 

Dans ma vie professionnelle, j’accompagne la performance des entreprises et l'épanouissement des personnes en tant que coach et consultante. 

J'aime les rencontres et la convivialité, ce qui m'a amenée à co-créer et à co-développer l’association de photographes Grain d'Pixel. 

Quand et pourquoi avez-vous commencé à photographier ? Avec quel appareil ?

C'était au lycée, avec un zénith TTL (!) ce qui pose une époque... Depuis, j'ai toujours eu un appareil photo sous la main. Ma pratique a évolué selon les étapes de la vie, pour fixer des souvenirs ou de belles images ou avec une approche artistique plus réfléchie. 

Qu'est-ce que vous apporte l'acte photographique ?

C'est une respiration, une façon d'être complètement dans l'instant présent

Comment définiriez-vous votre pratique ?

Ouverte et curieuse !

La macro teint une place particulière, mais j'aime expérimenter d'autres approches, d'autres sujets, d'autres techniques. 

Votre exposition s’intitule « Symphonie colorée en sol fleuri ». Pouvez-vous nous en dire plus ? 

Et bien ce sera coloré et fleuri !

J'aime la photo "de tout près" et je pratique très souvent le matin, tôt, dans la rosée, au ras du sol.  Cet angle de vue me permet de découvrir à quel point la nature est belle, jusque dans ses détails. Et j'ai eu envie de mettre à l'honneur ces fleurs toutes simples qui sont juste là dans les jardins ou les talus, et que l'on ne prend pas si souvent le temps d'admirer. 

Quel grand maître de la photographie admirez-vous le plus ?

Aucun en particulier, tous en général. Les pratiques, les regards diffèrent tellement, et chacun apporte quelque-chose de spécial, qu'il soit un nom connu ou un inconnu contemporain. 

Quel genre photographique vous attire-il ? 

La nature n'a pas fini de me montrer toutes ses merveilles, mais j'aimerais expérimenter plus le portrait pour le contact avec le sujet, et les natures mortes, comme la photo culinaire ou de vie courante.

Quelles sont les principales difficultés liées à votre pratique photographique ?

Si on considère la macro au ras du sol, il y a les rhumatismes (rires).

Pour le reste, chaque contrainte est une occasion d’expérimenter, je ne les vois donc pas comme des difficultés.

Quel matériel utilisez-vous ?

La plupart des images exposées sont prises en numérique avec un Canon EOS-650d et le 100 macro.

Depuis quelque temps,  j'explore le rendu d'objectifs anciens comme le Helios 44 ou le Pentacon 135 pour leur bokeh particulier et leur rendu velouté.

Et puis je suis passée récemment au plein format avec le Canon 6DII.

Quels sont vos 2 objectifs préférés ?

 Le 100 macro ! 

Focales fixes ou zoom ? Pourquoi ce choix ? 

Depuis le passage au plein format, pour les raisons de compatibilité (FF/APS-C), je n'ai plus que des focales fixes et ça me va bien, je photographie donc avec mes pieds aussi ( ;D ) !

J'avais un 28/135 APS-C bien pratique en voyage... la question pourrait se poser entre un zoom et un hybride.

Avez-vous un accessoire qui vous est particulièrement utile dans votre approche photo ?

Un coussinet fin et souple pour poser l'appareil directement au sol, et l'écran orientable de l'appareil.

Avant de porter l'appareil photo à votre œil, avez-vous déjà imaginé le cadrage de la photo ? 

Cela dépend du sujet. J'aime aussi me laisser guider. Il m'arrive même de déclencher sans viser !  Essayez, vous verrez, cela donne parfois de belles surprises, y compris simplement en marchant dans la rue.

Pour vous, l'appareil photo est un outil ou un instrument ? 

hmm, question subtile... Peut-être l'instrument avec les fonctions duquel je joue pour choisir le rendu final de l'image. 

Comment choisissez-vous vos images lors de l'éditing sur l'ordinateur ? 

Assez rapidement, au feeling. Un premier tri juste après la prise de vue, puis quelques jours plus tard.

à la moindre hésitation, je conserve. Et je jette facilement ce qui ne me plait pas tout de suite.

Quels conseils donneriez-vous à un photographe débutant ?

Pra-ti-quer !!  y compris hors de sa zone de prédilection. La lumière ça s'apprend, ça s'expérimente, ça s'apprivoise, en tout lieu et sur tout sujet. Et sortir des préjugés. 

Avez-vous un site internet, une page Facebook, ou autre ?

oui, un site internet   http://francinekoeller.wixsite.com/francinekoeller  pour le classement par thème et les textes associés, et une galerie flickr pour le quotidien, les essais, les défis...

Un petit mot pour vos lecteurs et futurs visiteurs ? 

A l'heure des réseaux internet, j’aurai tellement plaisir à vous rencontrer "en vrai" et à faire de cette expo un beau moment d’échanges et de partage !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !