Zoom sur... la nature (septembre 2019)

Pour l’expo du mois de septembre, Mode Ouverture a invité 4 photographes. Ils exposeront leurs images sur un thème commun « nature et technique ». Chacun des protagonistes a un profil bien particulier et les techniques qu’ils utilisent pour mettre en valeur dame nature sont elles aussi bien différentes. Martine HUIN, associe macro photographie et poésie, avec des rendus très minimalistes où elle met en scène son personnage favori « Zou, la fourmi ». Guillaume DABENOC a choisi d’utiliser un drone pour capturer des images des montagnes du Chili, avec un rendu très abstrait, mais où parfois, un animal pointe le bout de son nez. A noter, l’expo de Guillaume sera présentée cette année en novembre au Festival photo nature de Montier en Der, une référence ! De son côté, Michel STURZEL, utilise la technique de l’infra-rouge pour nous montrer les paysages aux rendus parfois mystérieux mais pourtant bien réels. Lucas ANDRE est notre benjamin avec ses tout juste 21 printemps. Lorsque nous avons rencontré Lucas, son rêve était d’exposer son travail photographique. Avec l’aide de sa tutrice, Véronique TROTTET, le jeune photographe a bénéficié de cours individuels au sein de Mode Ouverture. C’est Thibaut FROEHLY qui s’est occupé de lui pendant quelques mois et vous pourrez découvrir la vison de ce jeune photographe qui s’émerveille devant nos paysages Franc-Comtois. 

Ci-dessous, une courte biographie de chacun des exposants :

Martine HUIN

Peintre avant de devenir photographe , je demeure sous l 'influence des Arts Plastiques. Je compose mes clichés , inspirée par la gestuelle du calligraphe et la transparence de l'aquarelliste. J'ai remplacé mes pinceaux au profit d'un boitier. Toujours attirée par le côté pictural, c'est tout naturellement que je me suis tournée vers la macrophotographie, qui me permet d'avoir une grande liberté de créativité. Je travaille essentiellement les lignes et le graphisme et recherche l'onirisme et le merveilleux. Le banal devient tableau ...

Lucas ANDRE

Corneille fait dire à Rodrigue, dans Le Cid : « Je suis jeune, il est vrai ; mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années ». On peut reconnaître ici le talent de Lucas. Sous la houlette de Thibaut FROEHLY, en quelques mois, le jeune homme a trouvé sa voie photographique. Toute première expo, mais déjà un regard bien assuré. Chez Mode Ouverture, nous adorons ce genre de défi, où le mot « Ouverture » trouve tout son sens.

Guillaume DABENOC

Amateur de belles images et de nature, j’ai depuis toujours été attiré par la photographie et la vidéo. De la Namibie à la Mongolie, de l’Inde au Costa Rica, j’ai ramené des images animées de notre belle planète. La technologie des drones permettant dorénavant de réaliser des photographies de grande qualité, l’envie de revenir à cet art visuel s’est imposée en essayant de trouver un abord original et un sujet graphique soulignant la beauté de notre monde. Les images ont été réalisées en plongée strictement verticale à la découverte de l’altiplano chilien, cette nature de très haute altitude (3500m-5000m), avec un drone. La nature des roches, leur teinte et leur texture, les eaux colorées chargées de minéraux et de sels sont autant de ravissements visuels que l’on ne peut apprécier pleinement que de haut. 

Michel STURZEL

Membre de la première heure de Mode Ouverture, Michel est passionné par la technique photo, sous toutes ses formes. Pour cette exposition, il présente un travail réalisé à l’infra rouge. Pour ce faire, il a modifié lui même un appareil photo numérique afin de réaliser des prises de vues qui nous montrent ce que l’oeil humain ne peut percevoir. Il sera ravi de partager son expérience et de répondre aux questions que chacun se pose en voyant le côté saisissant des photos utilisant cette technique.